All posts by Yves Maule

COVID-19 ET INFIRMIERS – VOTRE TRAVAIL ET VIE PRIVÉE

Madame, Monsieur,    

Les évènements liés au coronavirus affectent vos conditions de travail et votre vie privée. A quel point ? Nous voulons vous donner la parole. Faites-nous part de votre expérience en répondant à ce questionnaire. Cela vous prendra environ 15 minutes.


Ce questionnaire est destiné à toutes les infirmières et tous les infirmiers en Belgique.

Pierre Smith, infirmier et chercheur doctorant en santé publique, Institut de Recherche Santé et Société, UCLouvain : pierre.smith@uclouvain.be

Arnaud Bruyneel, infirmier et chercheur doctorant en santé publique à l’ULB, SIZ Nursing : arnaud.bruyneel@ulb.be

https://uclouvainph.qualtrics.com/jfe/form/SV_8wZT8IGlAGTA2Gx

Campagne de soutien

L’AFIU asbl lance une grande campagne de soutien à notre profession.

Nous avons édité des badges à l’emblème de notre profession …

Disponibles pour les collègues des services d’urgences et de sécurité, membres ou non !

Porter ce badge-caducée, c’est réitérer notre attachement à la profession, mais c’est aussi exiger du changement .

Merci de privilégier les commandes groupées . Infos et détails dans les pièces jointes.

Prime CORONA, communiqué de l’AFIU

Une prime Coronavirus pour les médecins et les infirmiers ?
Nous laissons à chacun le soin d’apprécier…
L’idée a été abandonnée par le gouvernement fédéral le vendredi 3 avril dans la journée.
L’AFIU émet de réels doutes sur la pertinence de l’initiative. En effet, bien plus qu’un « one shoot », l’AFIU pense qu’un débat de fond doit être engagé selon deux axes importants :
-A court terme : fournir à tous les secteurs de soins tout le matériel nécessaire pour une protection individuelle efficace et immédiate. Se protéger avec des visières fabriquées par des particuliers, des
masques offerts pas le secteur de la construction, des tabliers utilisés en médecine vétérinaire, … est indigne d’un pays moderne et riche comme le nôtre. Non seulement la montée en puissance en la matière est lente et dangereuse, mais l’absence de stock stratégique et l’impossibilité de
l’autosuffisance territoriale sont des lacunes coupables auxquelles il faudra remédier.
-A long terme : l’AFIU, au travers de sa présence dans des organes représentatifs (comme l’UGIB) met en avant ses priorités :
-Le maintien du nombre des services d’urgences,
-La création d’une norme en personnel aux urgences en adéquation avec la charge de travail,
-L’arrêt de l’IFIC,
-Une revalorisation substantielle de la profession infirmière,
-Le transfert de compétences entre médecins et infirmiers, l’actualisation de l’Annexe IV de la liste d’actes infirmiers,
-L’octroi de subsides pour la création de structures hospitalières de gestion de crise, avec une coordination infirmière dans la gestion,
-La création d’une structure supra nationale professionnelle et indépendante ayant pour mission la gestion médicale des crises,
-La prise en compte du mémorandum UGIB.
De plus, l’AFIU marque sa grande solidarité avec tous les acteurs du secteur des soins de santé, de la logistique, de la grande distribution, … Et « réserver » un avantage à un seul secteur en particulier pourrait voir naître des tensions sociales là où l’union, actuellement, fait la force. Ce n’est
pas la philosophie de l’AFIU.
Nous vous souhaitons à tous bon courage et surtout…pensez à vous, soyez prudents.
Les membres du Conseil d’Administration de l’AFIU asbl

REPORT CONGRES AFIU du 31/03/2020

Après analyse de la situation actuelle de pandémie covid-19 et la mobilisation de nos collègues urgentistes en première ligne, le Conseil d’Administration de l’AFIU a  décidé le report de notre congrès annuel au 13 octobre 2020 et ce dans l’intérêt de tous.

Comme association professionnelle, il est de notre devoir :

  • de nous conformer aux recommandations des autorités et guidelines scientifiques.
  • de protéger le personnel hospitalier.
  • de renforcer la mobilisation de nos collègues au sein des hôpitaux sur ses missions de base.
  • de permettre éventuellement aux collègues un jour de repos bien mérité.

            La Réunion Scientifique de l’AFIU est donc reportée au 13 octobre 2020 au CEME Charleroi. Les modalités de report seront communiquées individuellement par mail à chaque participant inscrit ainsi qu’aux sponsors.

Enfin l’ensemble du conseil d’administration de AFIU salue les efforts fournis par tout le personnel de première ligne et l’engagement de chacun dans le lutte contre cette pandémie.

Recherche Infirmière sur le Burn Out

L’AFIU soutient les initiatives de recherches infirmières notamment en ce qui concerne les conditions de travail. Nous avions déjà conduit une étude sur le Burn Out spécifique à notre fonction d’Urgentiste, Natacha Brasseur qui est mémorante en Master Santé Publique à l’UC Louvain a comme projet d’investiguer plus en avant, merci de prendre un peu de votre temps pour répondre à ce questionnaire.

« Chers infirmiers,
Dans le cadre de mon master en santé publique, j’aimerais mesurer le burnout chez les infirmiers travaillant aux soins intensifs et aux urgences. C’est pourquoi je m’adresse à vous. Le questionnaire que je vous propose vous prendra une dizaine de minutes pour y répondre.
Vous pouvez répondre au questionnaire jusqu’au 10 mars 2020.

Je vous remercie déjà du temps que vous m’accorderez.

Voici le lien vers le questionnaire :

https://uclouvainph.qualtrics.com/j…/form/SV_6nBMgvCMHIv9wuV

Depuis sa nomination en 2017 à la tête de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus a pris des mesures concrètes en faveur des soins infirmiers. Il a nommé une infirmière administratrice en chef et oeuvré pour que 2020 soit l’Année internationale des infirmières et des sages-femmes. Il a accepté de répondre aux questions de Soins infirmiers.

https://www.auvb.be/fr/blog/centraal/entretien-reconnaissance-soins-infirmiers-adhanom-ghebreysus-directeur-general-oms/

Epidémie Coronavirus UPDATE

Situation épidémiologique globale

Le 31 décembre 2019, les autorités sanitaires de Wuhan (Chine) ont signalé un cluster de patients atteints d’une pneumonie de cause inconnue. La plupart des patients avaient visité le marché alimentaire de Huanan (avec des poissons, des fruits d​e mer et des animaux vivants). Ce marché a été fermé le 1er janvier 2020. L’investigation a montré que le premier groupe de personnes infectées concernait 41 patients qui ont développé des symptômes entre le 8 décembre 2019 et le 2 janvier 2020. Situation au 25 janvier :

  • nombre total d’infections confirmées en laboratoire : 897
    • ​​830 en Chine continentale
    • cas importés en Taiwan, Macao SAR, Hong Kong SAR, Thaïlande, Japon, Corée du Sud, Etats Unis, Singapour, Vietnam, France  
  • nombre​ de travailleurs de santé parmi les infections confirmées en laboratoire : ≥15
  • nombre total de décès parmi les infections confirmées en laboratoire : 26

Source : Sciensano website